Entente de principe à la FPPE-CSQ

12 décembre 2015

Personnel professionnel de l’éducation
Une entente satisfaisante

johanne-pomerleau-negoLa Fédération des professionnelles et professionnels de l’éducation du Québec (FPPE-CSQ), a conclu hier une entente de principe pour ses membres travaillant dans les commissions scolaires francophones et anglophones. Sa présidente, Johanne Pomerleau, est satisfaite des gains obtenus qui permettront, notamment, de mieux reconnaître la complexité de la tâche de ses 7 200 membres, d’ajouter des ressources professionnelles ainsi que d’attirer et retenir les professionnels scolaires.

« Nous sommes également très heureux d’avoir réglé une injustice qui perdurait depuis 2012, soit l’équité entre les psychologues scolaires et ceux du milieu de la santé », précise-t-elle.

Par ailleurs, Johanne Pomerleau souligne que l’ajout de ressources professionnelles, découlant d’un réinvestissement du gouvernement, atténuera partiellement les coupes de postes survenues cette année. Voilà pourquoi la FPPE-CSQ poursuivra ses représentations afin que l’offre de service puisse répondre adéquatement aux besoins des élèves.

« Nous avons évité des reculs importants et réalisé des gains significatifs. Tout cela, grâce à la mobilisation historique des membres et à l’appui important de la population. Nous présenterons, sous peu, les détails de l’entente de principe à nos instances syndicales », conclut-elle.